chenillé

(Mot repris de chenillée)

chenillé, e

adj.
Se dit d'un véhicule équipé de chenilles.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

chenille

CHENILLE. n. f. Nom générique des larves de tous les papillons : elles ont le corps allongé, cylindrique, formé de douze anneaux, et rampent à l'aide de plusieurs pattes. La plupart des chenilles rongent les feuilles et les fleurs des plantes et des arbres. Grosse chenille. Chenille velue. Chenille rase. Chenille grise, jaune, verte. Paquet de chenilles.

Fam., Laid comme une chenille, Extrêmement laid.

Par analogie, il se dit, en termes de Mécanique, d'un Dispositif qui consiste en une chaîne sans fin.

Il se dit encore, par analogie, d'une Passementerie veloutée qui imite la chenille et dont on se sert dans les broderies et dans d'autres ornements.

Chenille de casque se disait d'une Crinière non flottante et à poils courts.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

chenille

Chenille, Bruchus, Campe.

Chenille de vigne, Conuoluolus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

chenille


CHENILLE, s. f. [1re et dern. e muet: mouillez les ll.] Insecte à plusieurs pieds, qui ronge les feuilles des arbres. = Figurém. Méchante chenille, persone qui se plaît à mal faire.
   CHENILLE, tissu de soie velouté, qui imite la chenille, et dont on se sert dans les broderies et dans d' aûtres ornemens.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

chenillé

זחלי (ת)