chevronner

(Mot repris de chevronnèrent)

CHEVRONNER

(che-vro-né) v. a.
Garnir de chevrons.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Se terre est commune ou voie commune, il n'empesche pas servise d'aler et de venir, et d'elever sa maison plus haut, ne de chevroner, ne de covrir ne d'abatre [, Liv. de just. 138]

ÉTYMOLOGIE

  • Chevron 1.