chicaneur, euse


Recherches associées à chicaneur, euse: chicaner

CHICANEUR, EUSE

(chi-ka-neur, neû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui ne fait que chicaner, surtout en affaires.
Je ne suis chicaneur et n'aime à disputer [RÉGNIER, Sat. XI]
Celui qui conteste de mauvaise foi, par exemple au jeu. Adj. Esprit chicaneur.
Par dénigrement, homme appartenant à la classe des gens de procédures.
.... Un bavard en robe, apprenti chicaneur [VOLT., Ép. 50]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sergents, huissiers, appariteurs, chicquaneurs, procureurs [RAB., Pant. III, 40]
    C'estoit afin que les chicanneurs fussent retenus d'approcher d'un terrain si dangereux [BOUCHET, Serées, IX]
    L'evesque le manda vers luy venir par une belle citation par ung chicaneur [, Cent Nouvelles nouvelles, 96]
    Puis quand les chiquaneurs se tourmentoient d'envie De quoy vous reformiez les procès et leur vie [RONS., Bocage royal, 1re partie, Au cardinal de Lorraine]

ÉTYMOLOGIE

  • Chicaner. Rabelais parle beaucoup des chicanoux, une gent qu'il a rendue célèbre.