circuir

Recherches associées à circuir: circuit

CIRCUIR

(sir-kuir) , je circuis, je circuyais, je circuis, je circuirai, circuyant, circuit v. a.
Faire le tour de.
Il dit que dans son cours cette mobile sphère [la lune] Environne et circuit la masse élémentaire [LE LABOUREUR, Charlemagne, ch. III, édition de 1666]
Peu usité.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Lors yssirent du porche, et s'en vont circuyant le temple, tant qu'ilz veirent ung moult bel manoir [, Perceforest, t. I, p. 72]
    Te prie que tu veuilles faire revivre aussi mon esperit tout circui de tenebres [G. CHASTEL., Expos. sur verité mal prise.]
  • XVIe s.
    Le diable vostre ennemi circuit comme un lyon bruyant, cerchant quelcun à devorer [CALV., Inst. 115]
    Chacun doit donc reputer à son endroit que son estat lui est comme une station assignée de Dieu, à ce qu'il ne voltige et circuisse çà et là inconsideréement tout le cours de sa vie [ID., ib. 567]
    Ils circuissent courans çà et là comme chiens affamez [ID., ib. 875]
    J'ay circuy du monde grand partie [MAROT, I, 163]
    Car circui m'ont les chiens pour me prendre [ID., IV, 262]
    La ville est comme en ovalle, circuie d'une mauvaise muraille, qui n'a que huict meschantes tours en tout son rond [D'AUB., Hist. II, 54]
    Deja les tranchées avoient circui la ville [ID., ib. II, 303]

ÉTYMOLOGIE

  • Le latin circumire, circuire, de circum, autour, et ire, aller (voy. IRAI).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CIRCUIR. Ajoutez :
    C'est chose qu'il ne saurait faire que premièrement il n'ait circuit le monde [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]