claustral, ale

CLAUSTRAL, ALE

(klô-stral, stra-l') adj.
Qui appartient au cloître. La vie, la discipline claustrale.
La passion de posséder les bénéfices claustraux ou affectés aux religieux était une pomme de discorde dont l'abbé [de Cluny] savait profiter [SAINT-SIMON, 279, 17]
Ces biens [ecclésiastiques] partagés en divers lots prirent le nom de bénéfices manuels, simples, claustraux [CHATEAUB., Génie, IV, III, 2]
Offices claustraux, certains bénéfices qui sont du corps d'une abbaye ou d'un prieuré. Prieur claustral, le religieux qui est le supérieur des autres.

ÉTYMOLOGIE

  • Claustralis, de claustrum (voy. CLOÎTRE).