clignement

(Mot repris de clignements)

clignement

n.m.
Action de cligner : Des clignements d'yeux signe de l'œil pour avertir qqn ou attirer son attention
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

clignement

(kliɲəmɑ̃)
nom masculin
fait de fermer et d'ouvrir les yeux rapidement le clignement des paupières
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

CLIGNEMENT

(kli-gne-man) s. m.
Mouvement par lequel on rapproche les paupières l'une de l'autre, de manière à ne laisser que très peu d'intervalle entre elles, soit pour garantir l'œil d'une trop vive lumière, soit pour apercevoir plus facilement des objets éloignés, soit pour faire à quelqu'un des signes d'intelligence.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Clignement d'œil, œil d'hypocrite [PARÉ, XV, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Cligner.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

clignement

CLIGNEMENT. n. m. Action de cligner des yeux. Il m'a fait un clignement d'yeux.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

clignement

Clignement des yeux, Nictatio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

clignement


CLIGNEMENT, s. m. CLIGNER, v. a. [mouillez le gn; 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Ils ne se disent que des yeux: "Il est sujet à un clignement d'yeux; il cligne sans cesse les yeux, il les ferme à demi par un mouvement involontaire.
   CLIGNOTEMENT, CLIGNOTER, ont le même sens que Clignement, Cligner. — Rousseau a employé le participe Clignotant adjectivement et en le déclinant: Il dit de l'Envie:
   Ses yeux cavés, troubles et clignotans,
   De feux obscurs sont chargés en tout temps.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788