coercion

COERCION

(ko-èr-sion) s. f.
Se dit moins souvent que coercition.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et quant à ce nous obligeons et soubmettons à la jurisdiction et cohercion de nostre saint pere le pape [DU CANGE, cohercio.]
  • XVe s.
    Verité ne puet nullement Avoir de fait cohercion [E. DESCH., Poésies mss. f° 322, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    L'estat necessaire pour la conservation des bons et cohertion des iniques [CONDÉ, Mémoires, p. 553]

ÉTYMOLOGIE

  • Latin coercio, de coercere, retenir (voy. COERCIBLE).