cola

cola

n.m. kola.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

COLA

(ko-la) s. m.
Cola, ou noix de cola, ou noix du Soudan ou de Gourou, graines du sterculier, qui, mâchées, font paraître bonnes les eaux saumâtres (voy. STERCULIER).
Les produits fournis par la rivière de Sierra-Leone et ses affluents sont : les arachides, les amandes de palme, le sésame, les noix de colas, le gingembre, l'huile de palme et le café [, Journ. offic. 26 fév. 1876, p. 1402, 3e col.]
[En Afrique] Les noix de colas symbolisent, suivant leur couleur, la paix ou la guerre ; les blanches sont le gage de l'amitié, les rouges équivalent à une déclaration de guerre [, ib. 9 mai 1876, p. 3164, 3e col.]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877
Traductions

cola

Cola