commensal

commensal, e, aux

n. [ du lat. cum, avec, et mensa, table ]
Litt. Personne qui mange habituellement à la même table qu'une autre.
adj. et n.
En biologie, se dit d'une espèce animale qui vit associée à une autre en profitant des résidus de sa nourriture, mais sans lui nuire : Le poisson pilote et le requin sont des espèces commensales.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

COMMENSAL

(ko-mman-sal) s. m.
Chacun de ceux qui mangent habituellement à la même table. C'est mon commensal. Nous sommes commensaux.
Nos commensaux ont fait faux bond [SÉV., 40]
L'un qui se piquait d'être Commensal du jardin, l'autre de la maison [LA FONT., Fab. III, 12]
Bertrand avec Raton, l'un singe, l'autre chat, Commensaux d'un logis, avaient un commun maître [ID., ib. IX, 17]
Au fém.
La mouche voltige impunément autour du maître des animaux dont elle se fait la commensale malgré lui [BERN. DE ST-P., Harm. liv. II, Anim.]
Officier de la maison du roi ayant bouche à la cour en temps de service.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Commensal (rendu en anglais par boorder that gothe to borde) [PALSGR., p. 199]

ÉTYMOLOGIE

  • Com, avec, et mensa, table ; espagn. commensual.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

commensal

COMMENSAL, ALE. n. Celui, celle qui mange habituellement à la même table avec un autre. C'est mon commensal. Nous sommes commensaux. On dit aussi Être commensal d'une maison, Y être attaché, y manger habituellement. Il est familier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

commensal

Commensal, Qui boit et mange ordinairement avec nous, Conuictor. B.

Les commensaux et domestiques, Contubernales, Sodales. B.

Les commensaux de la maison du Roy, Sodales Regiae.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

commensal


COMMENSAL; écrivez COMMENSAL, et voyez ce mot. Il n'y a pas de raison pour écrire ce mot avec le ç souscrit avec la cédille; lettre étrangère, qu'on ne doit employer que dans l'absolûe nécessité.

commensal


COMMENSAL, s. m. [Komansal: 2e. lon. — Le Traduct. de l'Hist. d'Angl., ou son Imprimeur, écrit Commençal, Commençaux, avec un ç souscrit de la cédille. Cette ortographe est également contre l'usage et contre l'étymologie, ce mot étant dérivé de Mensa.] Il se dit proprement de ceux qui mangent à même table: "Il est mon Commensal, nous sommes Commensaux. Suivant l'Acad. il n'a guère d'usage qu'en parlant des Oficiers de la Maison du Roi. Les aûtres Dictionaires et les Auteurs, lui donent un emploi plus étendu. — L'Acad. le marque adj., et les exemples qu'elle en done montrent qu'il est subst. Le Rich. Port. a suivi le Dict. Acad.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

commensal

commensal

commensal

[commensaux] (pl) [kɔmɑ̃sal, o] nm/fcompanion at table
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005