commisération

(Mot repris de commisérations)

commisération

[ kɔmizerasjɔ̃] n.f. [ lat. commiseratio, action d'exciter la pitié ]
Sout. Sentiment de compassion à l'égard des malheurs d'autrui apitoiement, pitié ; froideur, insensibilité
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

commisération

(kɔmizeʀasjɔ̃)
nom féminin
fait de partager le malheur des autres en pensée Il a de la commisération pour les sans-logis.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

COMMISÉRATION

(ko-mmi-zé-ra-sion ; en poésie, de six syllabes) s. f.
Action de prendre en miséricorde.
Je ne puis me défendre d'une espèce de commisération pour vos associés [DIDER., Lettre à M. Le Breton.]
Le trop de commisération peut mettre hors d'état de procurer du secours [ID., Essai sur la vertu.]
Sans que je m'en aperçoive le sentiment de la commisération s'exerce et se fortifie [ID., Éloge de Richardson.]
Des airs superbes ni une commisération affectée ne conviennent point à un vainqueur généreux [SAINT-ÉVREMOND, dans RICHELET]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pantagruel, qui en eut commiseration bien grande [RAB., Pant. V, 17]
    Faillites et banqueroutes, les unes dignes de commiseration, quand elles sont advenues par les dommages et pertes que la calamité des troubles passés a apportés à cettui nostre royaume, les autres... [, Mandement de Henri III, du 25 juin 1582]

ÉTYMOLOGIE

  • Le latin commiseratio, de cum, et miserari, avoir pitié (voy. MISÈRE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

commisération

COMMISÉRATION. n. f. Sorte de pitié qu'on ressent pour ceux qui se sont rendus coupables de fautes, qui ont commis des actes contraires à la morale, à la religion. L'Évangile nous enseigne la commisération pour les pécheurs.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

commiseration

Commiseration, f. acut. Est la pitié, douleur et compassion qu'on prend de l'adversité d'autruy. Commiseratio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

commisération


COMMISÉRATION, s. f. [Komizéra-cion, en vers ci-on, 2e é fer.] Pitié, miséricorde, sentimens de compassion.
   Rem. Richelet dit que c'est un mot écorché du Latin, et qu'on dit en sa place, pitié, compassion. Il cite pourtant Saint-Évremont. "Des airs, ni une commisération afectée, ne conviènent point à un Vainqueur généreux. Aujourd'hui, commisération est très-bien établi, et en plusieurs ocasions, il vaut mieux que pitié et compassion.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

commisération

nom féminin commisération
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

commisération

commiseration

commisération

mededogen, medelijden

commisération

[kɔmizeʀasjɔ̃] nfcommiseration
commis pâtissier nmfpastry cook
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005