concorde

concorde

n.f.
Sout. Bonne entente entre des personnes : La concorde règne au sein de cette entreprise accord, harmonie, paix, union ; désaccord, discorde, division
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

concorde

(kɔ̃kɔʀd)
nom féminin
discorde bonne entente vivre dans la concorde
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

CONCORDE

(kon-kor-d') s. f.
Union des cœurs ou des esprits.
Si c'est pour nous unir d'une étroite concorde.... [ROTROU, Bélisaire, III, 2]
.... Leur concorde impie, affreuse, inexorable [CORN., Cinna, I, 3]
Par lui seul d'entre nous la concorde est bannie [VOLT., Catil. IV, 2]
Formulaire de concorde, écrit ajouté par les Luthériens à la Confession d'Augsbourg, pour condamner les Zuingliens.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    E si cuncorde et pais li tiens, E que te faces crestiens, [il veut] Qu'amor ferme seit establie Entre vous dous sans tricherie [BENOIT, II, 6317]
    E dit qu'en la cuncorde, quant um les fist amis, Aveit l'uns d'els à l'autre otrié e promis.... [, Th. le mart. 53]
  • XIIIe s.
    Qui moult amoit mieux les descordes Qu'il ne fit les gentis concordes [, Bat. des 7 arts]
    Si r'avions et pais et concorde [, la Rose, 14715]
    Quel concorde que li banis de LX livres fache à nous, il remaint banis as hommes de la chité dusque adont qu'il ara payet LX sols [TAILLIAR, Recueil, p. 39]
  • XIVe s.
    Je, dist-il, qui suys aucteur de concorde [BERCHEURE, f° 38, verso.]
    Contencion qui est ennemie et adversaire à concorde [ORESME, Eth. 229]
    Amisté appert estre une chose semblable à concorde [ORESME, Eth. 229]
    Nennil, ce dit Bertran, par le mien serrement ! De concorde, de paix, n'ai ore nul talent [, Guesclin 22308]
  • XVIe s.
    Il est certain que l'esprit n'est point repugnant à soy : quelle sera donc la concorde [conciliation] ? [CALV., Instit. 642]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. espagn. et ital. concordia ; du latin concordia, de cum, avec, et cor, cordis, cœur (voy. CŒUR).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

concorde

CONCORDE. n. f. Union de coeurs et de volontés entre des personnes. Entretenir la concorde. Maintenir la concorde. Rétablir la concorde. Ils vivent dans une grande concorde, dans une parfaite concorde. Cela pourrait altérer la concorde qui règne entre eux.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

concorde

Concorde, Concordia.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

concorde


CONCORDE, s. f. L'union des coeurs et des volontés: bone intelligence entre les persones. Entretenir, maintenir la concorde: ils vivent dans une grande concorde. Cela pourroit altérer la concorde entr'eux.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

concorde

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

concorde

eendracht

concorde

φιλία

concorde

concord

concorde

concordia

concorde

Concord

concorde

Concord

concorde

콩코드

concorde

[kɔ̃kɔʀd] nfconcord
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005