confiscant, ante

CONFISCANT, ANTE

(kon-fi-skan, skan-t') adj.
Qui confisque. Terme de jurisprudence féodale. Sur qui la confiscation pouvait échoir. On disait des gens de main-morte qu'il fallait qu'une communauté donnât au seigneur un homme vivant, mourant et confiscant, quand elle possédait une terre sans avoir payé les droits qu'elle devait.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877