conjuré, ée

Recherches associées à conjuré, ée: conjuration, entraves

CONJURÉ, ÉE

(kon-ju-ré, rée) part. passé.
Qui prend part à un complot.
Puissent tous ses voisins ensemble conjurés Saper ses fondements encor mal assurés [CORN., Hor. IV, 5]
Rome poursuit en vous un ennemi fatal Plus conjuré contre elle, et plus craint qu'Annibal [RAC., Mithr. III, 1]
Tous les Grecs conjurés fondaient sur un rebelle [ID., Androm. II, 5]
Ils virent les rois conjurés contre eux [BOSSUET, Hist. II, 5]
Les démons conjurés à notre ruine [ID., Démons, 1]
S. m.
Je fais d'Héraclius un chef de conjurés [CORN., Héracl. II, 7]
Et tous vos conjurés deviendraient ses amis [ID., Cinna, III, 1]
Et que vos conjurés entendent publier Qu'Auguste a tout appris et veut tout oublier [ID., ib. V, 3]
Exorcisé. Les démons conjurés par le prêtre.
Détourné par des conjurations magiques ou de toute autre façon. L'orage conjuré.
Supplié. Coriolan conjuré par sa mère de ne pas aller plus avant.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877