consécrateur

CONSÉCRATEUR

(kon-sé-kra-teur) s. m.
Celui qui consacre.
Depuis que je suis destiné à être votre consécrateur [au sacre de l'électeur de Cologne], je ne lis plus aucun endroit de l'Écriture qui ne me fasse quelque impression par rapport à votre personne [FÉN., XVII, 135]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. consecrator, de consecrare, consacrer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CONSÉCRATEUR. Ajoutez :
    Au lieu que les évêques ont accoutumé de se tenir honorés par le ministère d'un consécrateur [celui qui fait leur sacre] [BOSSUET, Rem. Rép. quiétisme, avant-propos]
  • Par extension.
    Jean [saint Jean Baptiste] s'humilie ; et un Dieu l'exalte en le faisant, pour ainsi dire, son consécrateur pour se dévouer sous sa main à la pénitence [BOSSUET, Élévat. sur myst. XXII, 4]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

consécrateur

CONSÉCRATEUR. n. m. Synonyme de CONSACRANT.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

consécrateur


CONSÉCRATEUR, s. m. C'est la même chôse que consécrant: Voy. ce mot.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788