conscrit

conscrit

n.m.
Soldat appelé suivant le système de la conscription.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

conscrit

(kɔ̃skʀi)
nom masculin
soldat qui vient d'être recruté former les conscrits
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

CONSCRIT

(kon-skri ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : les kon-skriz et leurs parents) s. m.
Jeune homme inscrit au rôle de la conscription. Jeune soldat. Exercer des conscrits.
Conscrits, au pas, Ne pleurez pas, Marchez au pas, au pas, au pas [BÉRANG., Le vieux caporal.]
Familièrement. Un conscrit, un homme jeune et inexpert.
Le général : Ah ! ils m'ont mis dedans comme un conscrit [BAYARD et DUMANOIR, les Aides de camp, sc. 20]
Adjectivement. Les pères conscrits, les sénateurs de l'ancienne Rome (nom qui, d'abord donné aux sénateurs adjoints par Romulus, passa au corps entier du sénat).

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    D'ilecques vint que en senat en eust tousjours aucuns qui fussent appelez peres conscrips ; pour ce il appelerent celui nouvel senat conscrips et esleus [BERCHEURE, f° 28, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. conscriptus, de conscribere, inscrire, de cum, et scribere (voy. ÉCRIRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONSCRIT. Ajoutez :
    S. m. Dans le Dijonnais, nom des grappes de la vigne sorties des bourgeons adventices qui poussent après la gelée.
    Ceux [les raisins] qui ont échappé aux atteintes des gelées du printemps, sont gros comme des pois, tandis que les conscrits, ou grappes sorties des bourgeons adventices après la gelée, sont presque microscopiques [, Extr. du Bien public de Dijon, dans Journ. offic. 2 août 1873, p. 5208, 2e col.]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

conscrit

CONSCRIT. n. m. Celui qui était appelé, par voie de tirage au sort, au service militaire. Une levée de trente mille conscrits. Exercer des conscrits. La loi n'admet plus cette dénomination, qui est restée dans le langage usuel.

On l'emploie comme adjectif, dans la locution Pères conscrits, Terme par lequel les Romains désignaient les membres de leur Sénat.

Il s'emploie figurément et familièrement pour signifier un Homme inexpérimenté. C'est un conscrit.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

conscrit


CONSCRIT, adj. m. Il se dit ordinairement au pluriel, et n'a lieu que dans cette phrâse: Les Pères conscrits, les Sénateurs Romains. Patres conscripti.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

conscrit

חייל שירות חובה (ז), טירון (ז), מתגייס (ז), מִתְגַּיֵּס

conscrit

[kɔ̃skʀi] nmconscript
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005