conseilleur

conseilleur, euse

n.
Personne qui a la manie de donner des conseils : « Les conseilleurs ne sont pas les payeurs », dit un proverbe.

CONSEILLEUR

(kon-sè-lleur, ll mouillées, et non kon-sè-yeur) s. m.
Celui qui donne des conseils.

PROVERBE

    Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, c'est-à-dire celui qui donne un conseil n'a pas la responsabilité de la chose qu'il conseille.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Mais se je ai le los [l'avis] de mes consoilleors [, Sax. XXVII]
  • XIIIe s.
    Qu'il soit de ceste chose et maistre et conseillere [, Berte, XI]
    Nus baillix, en sa baillie, de coze qui puist revenir par devant li en jugement, ne doit estre advocas ne conseilliere [BEAUMANOIR, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. cosselhaire, cosselhador ; anc. espagn. consejador ; ital. consigliatore. Dans le provençal et l'ancien français, au singulier nominatif cosselhaire, conseillere, du bas-latin consiliátor, avec l'accent sur a ; régime cosselhador, conseilleor, de consiliatórem, avec l'accent sur to. Voy. CONSEILLER 1.

conseilleur

CONSEILLEUR, EUSE. n. Celui, celle qui donne des conseils hors de propos. C'est un ennuyeux conseilleur. Prov., Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Traductions

conseilleur

counsellor, advisor

conseilleur

konsilanto

conseilleur

consejero

conseilleur

consigliere

conseilleur

conselheiro