consignataire

CONSIGNATAIRE

(kon-si-gna-tê-r') s. m.
Dépositaire préposé à la réception et à la garde des dépôts et consignations.
Terme de commerce maritime. Négociant ou commissionnaire auquel on adresse un navire ou des marchandises.

ÉTYMOLOGIE

  • Consigner.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

consignataire

CONSIGNATAIRE. n. m. Celui qui est préposé à la garde d'une consignation. Le consignataire délivra les fonds.

Il se dit plus ordinairement, en termes de Commerce maritime, du Négociant ou commissionnaire auquel on adresse soit un navire, pour qu'il en opère le désarmement et le réarmement, soit les marchandises chargées sur un bâtiment, pour qu'il les reçoive en dépôt ou se charge de les vendre.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

consignataire


CONSIGNATAIRE, s. m. CONSIGNATION, s. f. [On dit, dans le Dict. Gr., qu'on ne pron. point le g: on s'est trompé; il faut le prononcer. Konsignatère, na-cion; 1re lon.: mouillez le g à la 2de; 4e è moy. et long.] Consignataire, est le dépositaire d'une somme consignée. Consignation, est le dépôt public de quelqu'argent, ou d'aûtre chôse, en main tierce. Faire une consignation au Grèfe: Receveur, Bureau des Consignations.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

consignataire

נפקד (ז)

consignataire

consegnatario