consigner

(Mot repris de consignent)

consigner

v.t. [ lat. consignare, revêtir d'un sceau ]
1. Rapporter, mentionner par écrit : L'inspecteur a consigné tous les faits dans son rapport inscrire, noter, relater
2. Facturer un emballage pour le rembourser quand il sera rapporté : Ces bouteilles ne sont pas consignées.
3. Priver de sortie : Toute la classe a été consignée.

consigner

(kɔ̃siɲe)
verbe transitif
1. personne empêcher qqn de sortir par punition consigner un enfantun soldat
2. bagage retirer déposer à la consigne consigner une valise à l'aéroport
3. objet facturer qqch et le rembourser quand le client le rend consigner des bouteilles en verre
4. noter, rapporter par écrit consigner ses souvenirs dans un cahier consigner une plainte

consigner


Participe passé: consigné
Gérondif: consignant

Indicatif présent
je consigne
tu consignes
il/elle consigne
nous consignons
vous consignez
ils/elles consignent
Passé simple
je consignai
tu consignas
il/elle consigna
nous consignâmes
vous consignâtes
ils/elles consignèrent
Imparfait
je consignais
tu consignais
il/elle consignait
nous consignions
vous consigniez
ils/elles consignaient
Futur
je consignerai
tu consigneras
il/elle consignera
nous consignerons
vous consignerez
ils/elles consigneront
Conditionnel présent
je consignerais
tu consignerais
il/elle consignerait
nous consignerions
vous consigneriez
ils/elles consigneraient
Subjonctif imparfait
je consignasse
tu consignasses
il/elle consignât
nous consignassions
vous consignassiez
ils/elles consignassent
Subjonctif présent
je consigne
tu consignes
il/elle consigne
nous consignions
vous consigniez
ils/elles consignent
Impératif
consigne (tu)
consignons (nous)
consignez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais consigné
tu avais consigné
il/elle avait consigné
nous avions consigné
vous aviez consigné
ils/elles avaient consigné
Futur antérieur
j'aurai consigné
tu auras consigné
il/elle aura consigné
nous aurons consigné
vous aurez consigné
ils/elles auront consigné
Passé composé
j'ai consigné
tu as consigné
il/elle a consigné
nous avons consigné
vous avez consigné
ils/elles ont consigné
Conditionnel passé
j'aurais consigné
tu aurais consigné
il/elle aurait consigné
nous aurions consigné
vous auriez consigné
ils/elles auraient consigné
Passé antérieur
j'eus consigné
tu eus consigné
il/elle eut consigné
nous eûmes consigné
vous eûtes consigné
ils/elles eurent consigné
Subjonctif passé
j'aie consigné
tu aies consigné
il/elle ait consigné
nous ayons consigné
vous ayez consigné
ils/elles aient consigné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse consigné
tu eusses consigné
il/elle eût consigné
nous eussions consigné
vous eussiez consigné
ils/elles eussent consigné

CONSIGNER

(kon-si-gné) v. a.
Déposer une somme en garantie, ou pour qu'elle soit délivrée en temps opportun. Consigner de l'argent, une somme.
Un dépôt que l'on consigne entre tes mains [BOSSUET, I, Pâq. 2]
Caretti le guérit parfaitement [M. de la Feuillade] ; il était fort cher pour ces sortes d'entreprises, et faisait consigner gros [SAINT-SIMON, 56, 296]
Consigner une amende, déposer une amende qui par l'événement peut être encourue. Consigner des aliments, déposer la somme nécessaire pour la nourriture du débiteur soumis à la contrainte par corps. Terme de commerce. Mettre des marchandises en dépôt dans une maison comme nantissement d'une somme empruntée. Absolument.
Aller de pair avec Thrason qui veut se marier et qui a consigné [déposé son argent au trésor public pour une grande charge] [LA BRUY., VII]
.... Je vois bien qu'un rival domestique Consigne entre tes mains pour avoir Angélique [REGNARD, le Joueur, I, 2]
Consigner en papier, donner un billet portant obligation de la somme que l'on doit consigner.
Enregistrer des marchandises sur les livres des voituriers publics.
Terme de commerce maritime. Adresser un navire ou des marchandises à un consignataire.
Citer, rapporter dans un écrit. On a consigné cette circonstance au procès-verbal. Par extension.
Lorsqu'un objet se présente à notre œil.... il produit nécessairement des impressions que l'esprit ne peut s'empêcher de recevoir et de consigner en lui-même [DUMARSAIS, Rais. Œuvres, t. VI, p. 3, dans POUGENS]
Infliger la punition de la consigne ou la commander par mesure d'ordre. On l'a consigné pour huit jours. L'école a été consignée. Consigner quelqu'un, donner ordre qu'il ne soit pas reçu. Je l'ai consigné à ma porte.
V. n. Donner une consigne à une sentinelle, à un gardien. On lui a consigné de ne laisser entrer personne sans billet.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Sçavez que feistes prendre à Paris la somme de quarante mille cinq cens vieulx escus que M. le duc de Bretagne avoit consiné à vostre court de parlement [, Lettre du temps de Louis XI, Bibl. des Chartes, 4e série, t. I, p. 19]
  • XVIe s.
    .... à quelle heure ils furent mis dedans leur premiere prison, à qui consignez.... [M. DU BELLAY, 486]
    Il ne voulut pas seulement voir l'or et l'argent, ains les feit seulement livrer par compte et consigner entre les mains des questeurs et tresoriers [AMYOT, P. Aem. 48]
    Glaucias consigna sur l'heure mesme l'enfant entre les mains de sa femme, et luy commanda de le faire nourrir avec les siens [ID., Pyrrhus, 5]
    Soubs condition que non seulement il jouïroit des païs et provinces qui luy avoient esté consignés en gouvernement, mais que encore luy en adjouxteroit on d'autres [ID., Eumènes, 9]
    Et les consigna [ceux qui avaient trahi Eumènes] entre les mains du gouverneur de la province, luy donnant très exprez commandement de les perdre et mettre à male fin [MONT., III, 247]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. consiner ; provenç. et espagn. consignar ; ital. consegnare ; du latin consignare, de cum, et signare, marquer (voy. SIGNER).

consigner

CONSIGNER. v. tr. Déposer une somme entre les mains de quelqu'un, pour qu'elle soit délivrée en temps et lieu à qui il appartiendra. Consigner de l'argent au greffe, chez un notaire, etc.

En termes de Commerce maritime, il signifie Adresser à un consignataire. Il n'a pas voulu recevoir les marchandises qui lui étaient consignées.

Il signifie encore figurément Rapporter, citer dans un écrit. Ce fait est consigné dans nos annales. Cette circonstance a été consignée au procès-verbal.

Consigner quelqu'un, Donner des ordres pour empêcher qu'il ne sorte, par punition. Les soldats furent tous consignés dans leurs casernes. On l'a consigné pour huit jours. Par extension, L'école a été consignée.

Consigner des troupes, Les maintenir dans leurs quartiers par mesure d'ordre. Comme on craignait quelques troubles, le régiment a été consigné.

Fig., Je l'ai consigné à ma porte, J'ai donné ordre qu'on ne le laissât point entrer. On dit aussi, par extension, Consigner sa porte.

consigner

Consigner, Deponere, In manum dare, Exhibere, Repraesentare.

Synonymes et Contraires

consigner

verbe consigner
2.  Priver de sortie.
claustrer, isoler, retenir -familier: boucler -vieux: chambrer.
Traductions

consigner

record, consign, log

consigner

העלה על הנייר, הפקיד (הפעיל), תיעד (פיעל), הִפְקִיד, תִּעֵד

consigner

binnenhouden [leger], buiten gebruik stellen, consigneren, de toegang ontzeggen (tot), in bewaring geven, laten nablijven [school], met statiegeld belasten, op schrift stellen, optekenen, sluiten, boeken

consigner

depositare

consigner

[kɔ̃siɲe] vt
[+ note, pensée] → to record
(= punir) (MILITAIRE) → to confine to barracks (ÉDUCATION) → to put in detention
[+ bagages] → to put in left-luggage (Grande-Bretagne), to put in the checkroom (USA)
(COMMERCE) [+ emballage] → to put a deposit on
(COMMERCE) [+ marchandises, somme] → to deposit
consignes de sécurité nfplsafety instructions