constriction

constriction

n.f.
Pression, resserrement circulaire de qqch : Le froid provoque la constriction des vaisseaux sanguins.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CONSTRICTION

(kon-stri-ksion) s. f.
Terme didactique. Action de diminuer le diamètre d'un objet, en exerçant une pression circulaire. Les cravates, les jarretières, les corsets exercent une constriction.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La respiration est faite par dilatation et constriction du thorax [PARÉ, II, 1]
    À fin que le dragonneau soit retenu par la constriction [ligature] et ne se rompe point [ID., VI, 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. constriccio ; espagn. constriccion ; ital. costrizione ; du latin constrictionem, de constrictum, supin de constringere, serrer (voy. CONTRAINDRE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

constriction

CONSTRICTION. n. f. T. de Médecine. Action de resserrer en pressant tout autour. La constriction du larynx.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

constriction


CONSTRICTION, s. f. CONSTRINGENT, ENTE, adj. [Kons-trik-cion, kons-trein-jan, jante; 2e et 3e lon. aux 2 dern.] Ce sont deux termes de Physique. Resserrement des parties d'un corps. = Ce qui les resserre. — L'adj. est plus usité que le substantif.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

constriction

denting, constriction

constriction

costrettivo