consulteur

(Mot repris de consulteurs)

CONSULTEUR

(kon-sul-teur) s. m.
Celui que l'on consulte.
Les légistes, de simples consulteurs, étaient devenus magistrats [SAINT-SIMON, 373, 206]
Consulteur du saint-office, nom qu'on donne aux théologiens que le pape commet pour examiner les livres ou les propositions qui lui sont déférés, ou pour donner leur avis sur des matières qui regardent la foi ou la discipline.
C'est ce qui paraît parfaitement par les avis des consulteurs auxquels le pape les donna à examiner [PASC., Prov. 17]
Le cardinal de Bouillon ne se contenta pas d'opiner pour M. de Cambrai de toute sa force, mais il essaya d'intimider les consulteurs [SAINT-SIMON, 66, 94]
Chez les capucins, celui qui donne avis au général.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Consulteur [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. consultor, de consulere.

consulteur

CONSULTEUR. n. m. Canoniste commis pour donner son avis sur des questions de foi et de discipline. Consulteur du Saint-Office. Consulteur de l'Index.

consulteur


CONSULTEUR, s. f. Docteur commis par le Pape, pour doner son avis sur quelque point de doctrine, ou de discipline.