contemplation

(Mot repris de contemplations)

contemplation

n.f.
1. Action de contempler, de regarder qqch longuement : Il est resté en contemplation devant un tableau de Rubens.
2. Fait de concentrer son esprit sur un sujet intellectuel ; méditation profonde : La solitude est propice à la contemplation recueillement, réflexion
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

contemplation

(kɔ̃tɑ̃plasjɔ̃)
nom féminin
attitude d'une personne qui admire qqch être en contemplation devant la beauté d'un paysage
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

CONTEMPLATION

(kon-tan-pla-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
Action de contempler. La contemplation des astres.
Belle contemplation vraiment ! [BERN. DE S.-P., Mort de Socrate]
Il le revoit [l'incendie de Moscou] dans toute sa violence ; toute cette cité lui parut une vaste trombe de feu.... absorbé par cette funeste contemplation, il ne sortit d'un morne et long silence que pour s'écrier : ceci nous présage de grands malheurs [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 7]
En contemplation de, en vue de ; tournure qui a vieilli. Le père en contemplation de cette alliance, a donné.... On lui a donné ce bénéfice en contemplation de son savoir.
Profonde application de l'esprit à quelque objet, surtout aux objets purement intellectuels.
Il naît encore une opération de la liaison que l'attention met entre nos idées, c'est la contemplation : elle consiste à conserver, sans interruption, la perception, le nom ou les circonstances d'un objet qui vient de disparaître [CONDILLAC, Conn. hum. sect. II, ch. 2]
Habitude d'esprit qui fait rêver et méditer.
Le goût de la solitude et de la contemplation naquit dans mon cœur avec les sentiments expansifs et tendres, faits pour être son aliment [J. J. ROUSS., Rêver. d'un prom. sol. Prom. 9]
Dans la vie spirituelle, méditations relevées, qui vont jusqu'à rompre toute communication de l'esprit et du corps avec les choses sensibles.
S'élever par ses maux à la plus haute contemplation [BOSSUET, Hist. II, 3]
Elle était sans y avoir songé de la plus sublime contemplation [ID., Oraison.]
La prière, la contemplation, le travail de leur petit ménage, et faire des paniers, partagent leur temps [des solitaires de Mortaigne] [SAINT-SIMON, I, 32]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ne sout [sut] nul la maniere de sun mal, se Deu nun, Que il faiseit al cors, ne de la passiun ; Del tut esteit li bers en contemplatiun [, Th. le mart. 101]
  • XIIIe s.
    Cil qui par grant devocion, En trop grant contemplacion, Font aparoir en lor pensées Les choses qu'il ont porpensées [, la Rose, 18558]
  • XIVe s.
    De toutes les operacions qui sont selon vertu, la très plus delettable est speculacion ou contemplacion selon la vertu de sapience [ORESME, Eth. 314]
  • XVe s.
    De notre grace, pour amour et contemplation de nos bons sujets, avons ordonné.... [FROISS., II, II, 241]
    Et [le roi] fut grandement à la contemplation et plaisance du peuple [ID., II, II, 74]
  • XVIe s.
    Passer son temps doulcement en repos et tranquillité à l'estude des lettres, où il y a delectation conjointe avec honneste contemplation [AMYOT, Cimon et Lucull. 1]
    L'estude et la contemplation retirent aulcunement nostre ame hors de nous [MONT., I, 68]
    Ils ont grandement honoré la contemplation, qu'ils ont affermé estre la mere de sagesse [LANOUE, 538]
    L'un pousse les ames guidées Aux belles contemplations, à l'intellect et aux idées, Purgeant l'esprit de passions [RONS., Odes, V, 7]
    Esveiller et purifier le sens, pour nous rendre plus propres à la contemplation [MONT., I, 393]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. contemplatio ; espagn. contemplacion ; ital. contemplazione ; du latin contemplationem, de contemplari, contempler.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

contemplation

CONTEMPLATION. n. f. Action de contempler. La contemplation des astres. Rester en contemplation devant un tableau. Il est en contemplation devant cette femme.

Il se dit aussi d'une Profonde application de l'esprit à quelque objet, surtout aux objets purement intellectuels ou religieux. La contemplation des choses divines.

Il se dit absolument d'une Certaine habitude d'esprit qui porte à la méditation, à la rêverie. Le goût de la solitude et de la contemplation.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

contemplation

Contemplation, Contemplatio, Cic. et Contemplatus, huius contemplatus, Ouid.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

contemplation

nom féminin contemplation
1.  Action de contempler.
2.  Réflexion profonde.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

contemplation

contemplation

contemplation

Kontemplation

contemplation

沉思

contemplation

rozjímání

contemplation

묵상

contemplation

kontemplation

contemplation

[kɔ̃tɑ̃plasjɔ̃] nfcontemplation (RELIGION, PHILOSOPHIE)meditation
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005