continu

continu, e

adj. [ lat. continuus ]
Qui n'est pas interrompu dans le temps ou dans l'espace : Une ligne continue discontinu continuel, permanent ; alternatif, intermittent constant, régulier ; passager
Journée continue,
horaire journalier de travail ne comportant qu'une brève interruption pour le repas.

continu

n.m.
En continu,
sans interruption : Cette station de radio émet en continu.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

continu

CONTINU, UE. adj. Dont les parties ne sont pas séparées les unes des autres et tiennent les unes aux autres. Étendue continue. Parties continues.

Il signifie aussi Qui est d'une durée sans aucune interruption. Dix jours continus de pluie. Pluie continue. Dix ans de guerre continue. Un bruit, un mouvement continu. Fig., Style d'une élégance continue.

En termes d'Architecture, Piédestal continu, Le soubassement d'une file de colonnes avec base et corniche.

En termes de Musique, Basse continue, Partie de l'accompagnement d'un morceau de musique qui est la plus basse et qui dure pendant tout le morceau.

En termes d'Arithmétique, Proportion continue, Celle où le conséquent de la première raison est l'antécédent de la seconde.

Fraction continue, Fraction dont le dénominateur est composé d'un nombre entier et d'une autre fraction, qui a également pour dénominateur un entier et une fraction, et ainsi de suite.

Dans l'analyse mathématique, Fonction continue d'une variable, Fonction dont la variation est très petite, quand la variable varie très peu.

Il se dit aussi comme nom masculin dans le langage didactique. Les parties du continu. Le continu est divisible à l'infini.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

continu

Continu et entier, Perpetuus, Continens, Continuus.

Dix ans continus et entiers, Decem annos solidos.

Continu à faire quelque chose, Assiduus.

Continu, comme s'il estoit tousjours sous le joug, Iugis.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

continu


CONTINU, NûE, adj. [1re lon. 3e lon. au 2d.] Il se dit des chôses dont les parties s'entre-tiènent, et ne sont pas divisées les unes des aûtres. Il est aplicable, et à l'étendûe et au temps. Dans la première acception, il ne se dit qu' en Philosophie, quantité, étendûe continûe; parties continûes. Dans la seconde acception, il a le sens de non-interrompu, et il est d'un usage plus commun. Travail continu, étude continûe. Fièvre continûe; bruit continu: dix jours de pluie continûe; dix ans de guerre continûe. Voy. CONTINUEL.
   CONTINU est aussi subst. masc. Les parties du continu; le continu est divisible à l'infini. C'est un terme de Philosophie.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

continu

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

continu


continue

continuous, solid, unbroken, unceasingהמשכי (ת), ממושך (ת), נמשך (ת), רצוף (ת), רציף (ת), הֶמְשֵׁכִי, מְמֻשָּׁךְ, נִמְשָׁךְ, רָצוּף, רָצִיףononderbroken, aanhoudend, doorgaand, doorlopend, onafgebrokenkontinuierlich, stetig, andauerndασταμάτητος, διαρκής, αδιάκοποςcontinuo, continuiمُسْتَمِرّnepřetržitýfortsatininterrumpidojatkuvatrajan連続的な연속적인sammenhengendeciągłycontínuoпродолжительныйoavbrutenซึ่งต่อเนื่องกันkesintisizliên tục连续的непрекъснато連續 (kɔ̃tiny)
adjectif
qui ne s'arrête pas dans letemps un bruit continu
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

continu

[kɔ̃tiny] adjcontinuous
courant continu → direct current, DC
faire la journée continue → to work without taking a full lunch break
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005