contournage

CONTOURNAGE

(kon-tour-na-j') s. m.
Action de donner des contours recherchés ou forcés ; résultat de cette action.
Le style Louis XV, avec ses baroques contournages [MAZAROS, Hist. des corporations françaises d'arts et métiers, Paris, 1874, t. I, p. 272]