contre-maître

CONTRE-MAÎTRE

(kon-tre-mê-tr') s. m.
Terme de marine. Autrefois le troisième officier de manœuvre à bord, qui était au-dessous du maître et du second maître d'équipage. Aujourd'hui, cette dénomination est remplacée par celle de second maître de deuxième classe.
Je me souviens d'avoir entendu dire à vos ministres, au cardinal Dubois, que le czar n'était qu'un extravagant, né pour être contre-maître d'un navire hollandais [VOLT., Lett. Chauvelin, 3 oct. 1760]
Celui qui dirige les ouvriers dans les grandes fabriques.
Famille de petits oiseaux du Paraguay, ressemblant aux fauvettes. Au plur. Des contre-maîtres.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Le suppliant dist : contremaistre, l'en m'a dit que vous me trassez [cherchez], je ne sçay la cause pour quoy [DU CANGE, trassa.]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre dans le sens de à côté, inférieur, et maître.