contre-poison

CONTRE-POISON

(kon-tre-poi-zon) s. m.
Substance qui est peu nuisible ou qui ne l'est pas à l'économie, et qui, ingérée dans les voies digestives, y neutralise le poison de la même façon qu'elle ferait dans un vase de laboratoire.
Il donnait du contre-poison à ce pauvre mari [SÉV., 270]
Elle prit du contre-poison qu'une vieille femme lui avait fourni [FÉN., Tél. VIII]
Fig. Ce livre est le contre-poison des nouvelles doctrines.
Le caprice est dans les femmes tout proche de la beauté, pour être son contre-poison [LA BRUY., III]
Au plur. Des contre-poison ou des contre-poisons, c'est-à-dire substances bonnes contre le poison ou les poisons.

REMARQUE

  • L'Académie, qui écrit contre-poison avec un trait d'union, l'a écrit, en un seul mot, contre-poison, à l'article antidote.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Comment se peut faire que la contre-poison puisse rabattre une telle vertu. - La substance du poison et contre-poison [PARÉ, XXIII, 2]
    Les cantharides ont en elles quelque partie qui sert, contre leur poison, de contre-poison [MONT., II, 45]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et poison.