contredisant, ante

CONTREDISANT, ANTE

(kon-tre-di-zan, zan-t') adj.
Qui aime à contredire.
Quant à l'humeur contredisante, Je ne sais s'il avait raison, Mais que cette humeur soit ou non Le défaut du sexe et sa pente.... [LA FONT., Fabl. III, 16]
Les humeurs contredisantes sont incommodes et désagréables [, Logique de Port-Royal, 3e partie, ch. 19, dans RICHELET]
Jurieu le plus contredisant de tous les ministres [BOSSUET, Variat. XV, § 140]
Il n'est point disputeur ni contredisant, il n'est pas non plus complaisant et flatteur, il dit son avis sans combattre celui de personne [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Terme de palais. Qui fournit des contredits.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Redarguer tous contredisans [CALVIN, Instit. 850]
    Il y aura des contredisans [LANOUE, 93]
    L'on faisoit passer les edicts avec le feu et l'espée, dont on forçoit les contredisans [AMYOT, Sylla et Lysand. 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Contredire.