cordage

cordage

n.m.
1. Corde, câble ou filin faisant partie du gréement d'un bateau.
2. Action de corder une raquette de tennis ; les cordes ainsi tendues : Un cordage en Nylon, en boyau.

cordage

(kɔʀdaʒ)
nom masculin
grosse corde Le cordage sert à la manœuvre des bateaux.

CORDAGE

(kor-da-j') s. m.
Toute corde qui sert à la manœuvre d'un navire, au jeu d'une machine.
On tend les cordages, on lève les voiles [FÉN., Tél. XXIII]
Se dit aussi des cordes des maçons, etc.
Manière de mesurer le bois à la corde.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quand vous serez hors d'aage, Et que vos nerfs sembleront un cordage [MAROT, II, 55]
    Comme le sanglier qui, après maintes feintes, est contraint de se jeter dans les cordages [YVER, p. 607]
    Il s'attacha seulement à manier les voiles et le cordage [AMYOT, Phoc. 5]
    Seront les dits priseurs et arpenteurs tenus d'arrester sur le lieu et par chacune piece de terre qu'ils priseront et corderont la quantité et estimation d'icelle, auparavant entrer au cordage et estimation des autres terres qui seront à priser [, Coust. génér. t. II, p. 815]

ÉTYMOLOGIE

  • Corde.

cordage

CORDAGE. n. m. Corde de dimension plus ou moins grande qui sert au gréement et à la manoeuvre d'un navire. Gros cordage. Menu cordage. Cordage de chanvre. Cordage de coton. Ce cordage n'est pas assez fort.

Il se dit aussi de la Manière de mesurer le bois qu'on appelle Bois de corde. Le bois est bon, mais on vous a trompé au cordage.

cordage


CORDAGE, s. m. CORDE, s. f. Le 1er est un nom collectif, qui exprime toutes les cordes qui servent à la mâtûre d'un vaisseau. "Grôs, ou menu cordage. Avoir des cordages de rechange. Le canon dona dans les cordages, coupa les cordages.
   CORDE est 1°. Tortis fait de chanvre ou d'aûtres matières flexibles. "Filer, tordre une corde. "Lier atacher, serrer avec une corde. "Corde à puits, la corde du puits. "Pont de corde, soulier de corde: les cordes des cloches, etc. etc. = 2°. Il se prend pour le suplice de la potence. Cela mérite la corde; il a échapé la corde, ou il est échapé de la corde. = 3°. Il se dit de plusieurs instrumens de musique, comme violon, viole, basse, guitarre, etc. Corde de boyau, de métal, etc. = 4°. Certaine quantité de bois à brûler. Cent cordes de bois; bois de corde. = 5°. Le fil dont un drap est tissu. Drap qui a la corde bien fine, bien grosse, etc.
   On dit, proverbialement, d'un habit usé, qu'il montre la corde. Mde de Sévigné aplique plaisamment cette expression familière. "Vos soins sont usés, on voit la corde. "C'est un homme qui est de mise un quart-d'heure de suite, qui, le moment d'après, baisse, perd le peu de lustre qu' un peu de mémoire lui donnoit, et montre la corde. — On dit aussi des gens heureux au jeu, qu'ils ont de la corde de pendu: "Je dirois volontiers sur cet Abé, comme les Laquais, qu'il a de la corde de pendu. SÉV. — Trainer ou filer sa corde, mener une vie de fripon, et être à la veille d'être pris et d'être pendu. — Se racheter de la corde, corrompre ses Juges. — Friser la corde, risquer d'être pendu. Il se dit aussi figurément des propositions qui sentent l'erreur, la mauvaise foi. "Sans J. C. tout est défectueux dans nos actions: voilà qui frise la corde. Anon. c. à. d. qui ressemble fort à une proposition condamnée. — Gens de sac et de corde: coquins, fripons, qui méritent d'être noyés ou pendus. Venir la corde au cou, se soumettre sans aucune condition. — Mettre la corde au cou à quelqu'un, être caûse de sa ruine. — On dit, d'une afaire dangereûse, le fouet et la corde sont dehors, il n'y a point à craindre de peine aflictive. Voyez PENDU.
   Pour dire, qu'il ne faut pas parler d'une chôse, on dit, qu'il ne faut pas toucher cette corde: l'expression est familière, et peu digne du style de l'Histoire. "Le Duc l'interrompit pour lui dire, qu'il ne falloit pas toucher cette corde. Marsolier. — Toucher la grosse corde, parler de ce qu'il y a de principal et de plus essentiel dans une afaire. — On dit, d'un homme, qu'il danse sur la corde, quand il est dans une afaire périlleûse. Allusion aux Danseurs de corde. — Voy. ARC.

Traductions

cordage

חבל (ז), חיבל (ז), מיתר (ז), מֵיתָר

cordage

(het) binden van een touw (om), bespanning [racket], touw(werk)

cordage

rope

cordage

cabo

cordage

cordame

cordage

въже

cordage

cordage

로프

cordage

เชือก

cordage

[kɔʀdaʒ]
nmrope cordages
nmpl [voilure] → rigging sg