cornouiller

Recherches associées à cornouiller: cornouiller sanguin, fusain

cornouiller

n.m. [ de corne ]
Petit arbre au bois dur, commun dans les lisières de bois et les haies.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CORNOUILLER

(kor-nou-llé, ll mouillées, et non cor-nou-yé ; l'r ne se lie jamais ; au plur. l's se lie : kor-nou-llé-z et cornouilles) s. m.
Arbre à bois très dur, qui porte la cornouille (cornus mas, L.)
. Et sur le cornouiller la prune se colore [DELILLE, Géorg. II]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Conserve du fruit de cornalier [PARÉ, XXIV, 49]
    Charmes, obiers, cornoalliers, erables [O. DE SERRES, 192]
    Quelque petit nombre de cornoaillers sierra bien parmi les precieux fruitiers, à cause de la beauté des cornoailles, pour leur excellente couleur escarlatine [ID., 693]
    Le bois du cornoailler est ferme et solide, comme corne, d'où il tire son nom [ID., 694]

ÉTYMOLOGIE

  • Cornouille ; Berry, courgellier ; bourg. courgelier.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

cornouiller

CORNOUILLER. n. m. Arbuste de la famille des Cornacées dont le type, le Cornouiller mâle, est remarquable par la dureté de son bois et par ses fruits rouges, pareils à de petites olives.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

cornouiller

מורן (ז)

cornouiller

Hartriegel