coryphée

coryphée

n.m. [ gr. koruphaios ]
Chef du chœur, dans le théâtre grec antique.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CORYPHÉE

(ko-ri-fée) s. m.
Terme d'antiquité. Celui qui dirigeait les chœurs dans les pièces du théâtre grec.
Des signes placés à la tête d'une pièce de musique en indiquent le rhythme, et le coryphée, du lieu le plus élevé de l'orchestre, l'annonce aux musiciens et aux danseurs attentifs à ses gestes [BARTHÉLEMY, Anach. ch. 27]
Chef des chœurs dans nos opéras.
Celui qui chante à la fois les chœurs et les solos qui s'y trouvent.
Chef des chœurs de danseurs ou de danseuses dans les ballets.
Les coryphées ou autres chefs du ballet sont employés utilement dans les chœurs qui offrent l'image de ceux des Grecs [NOVERRE, Lettre 25 sur les arts imitateurs]
Fig. Celui qui se distingue le plus, qui est au premier rang. Pétrarque était le coryphée des poëtes de son siècle.
Il est visible que ce coryphée est vraiment le chrétien parfait [BOSSUET, Nouv. myst. 10]
Alexandre, dont nous parlions, c'est le coryphée des destructeurs de l'espèce humaine [P. L. COUR., Lett. II, 231]
J'aimais l'honneur, et je pensais avec plaisir que je passerais pour le coryphée des domestiques [LE SAGE, Gil Blas, IV, 7]
S. f.Terme de zoologie. La coryphée, fauvette d'Afrique, nom vulgaire de la sylvie coryphée.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. coryphaeus, en grec, le mot vient de tête.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

coryphée

CORYPHÉE. n. m. T. d'Antiquité. Celui qui était à la tête des choeurs, dans les pièces de théâtre.

Il se dit également aujourd'hui des Chefs des choristes à l'Opéra, ou de Ceux qui, parmi les danseurs et danseuses, forment une classe particulière.

Il se dit figurément de Celui qui se distingue le plus dans une secte, dans un parti, dans une profession ou qui, dans un groupe, prend la parole pour les autres. Épictète fut le coryphée des stoïciens de son temps. Il est le coryphée du parti.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

coryphée


CORYPHÉE, s. m. [Korifée; 3eé fer. et long, 4e e muet.] Chez les Grecs, c'était celui qui était à la tête des choeurs dans les pièces de théâtre. — Figurément~, celui qui se distingue le plus dans une Profession.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

coryphée

coryphée

coryphée

Koryphäe