cosson

COSSON1

(ko-son) s. m.
Terme de zoologie. Genre de coléoptères qui vivent sous l'écorce des arbres et qu'on a souvent confondus avec les espèces du genre charançon.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Estant ainsi enflez, humectez et abreuvez, s'ils sont couppez en tel estat, l'humeur qui est dedans les pores s'eschauffera, et engendrera quelques cossons ou vermine, qui quelque temps après gasteront le bois [PALISSY, 29]
    S'y engendrans des hannetons, coussons, bequerus, et autres bestioles, à sa totale ruine [du blé] [O. DE SERRES, 135]
    Les limaçons, coussons, et semblables ennemis qui rongent leurs jettons [des melons] levés de terre [ID., 539]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. cossus, insecte du bois.

COSSON2

(ko-son) s. m.
Terme d'agriculture. Le nouveau sarment que donne la vigne après qu'on l'a taillée.

ÉTYMOLOGIE

  • Peut-être cosser ; de même que jet vient de jeter.

cosson

COSSON. n. m. T. de Zoologie. Genre de coléoptères qui vivent sous l'écorce des arbres.

Il se dit aussi d'une Espèce de charançon qui attaque les pois, les fèves, le blé. Le cosson s'est mis dans le blé de cette grange. Ces pois sont pleins de cossons.

cosson

COSSON. n. m. T. d'Agriculture. Nouveau sarment que donne la vigne après qu'on l'a taillée.

cosson

Cosson, Curculio, Gurgulio. C'est une petite beste qui ronge le froment, autrement dite Calendre, ou Charenson.