coulant

(Mot repris de coulante)

coulant, e

adj.
1. Qui coule, qui est fluide : Du miel coulant liquide ; épais, solide moelleux ; pâteux
2. Fam. Très accommodant, peu exigeant ; conciliant : Un homme coulant en affaires arrangeant ; dur, intraitable
Nœud coulant

coulant

n.m.
Anneau qui coulisse le long d'une ceinture, d'un bracelet et qui permet, une fois ceux-ci fermés, d'y glisser le bout libre passant

coulant

(kulɑ̃)

coulante

(kulɑ̃t)
adjectif
1. fromage dont l'intérieur coule un camembert coulant
2. personne sévère indulgent, qui n'est pas sévère Sa mère est très coulante avec lui.

COULANT2

(kou-lan) s. m.
Pierre fine qui coule le long d'un collier, d'un cordon, et qui peut le resserrer ou le relâcher à volonté. Cette dame avait un coulant de grand prix. Nom d'un ornement de pierreries que les femmes ont porté au cou, composé d'un gros diamant et d'une croix au-dessous.
Anneau de fer ou d'acier au moyen duquel on serre et l'on desserre une chose. Des coulants de bourse. Terme de lampiste. Enveloppe cylindrique en cuivre, destinée à porter la cheminée de la lampe et qui glisse sur le tuyau de la lampe pour régler la hauteur de la flamme.
Terme de jardinage. Tige grêle qui s'allonge en coulant sur le sol et donnant de distance en distance des rosettes de feuilles. Rameau étalé sortant de l'aisselle des feuilles intérieures, tout à fait nu dans une partie notable de sa longueur, et poussant, à son extrémité, d'abord des racines, ensuite des feuilles. Chaque fraisier donne naissance à des coulants qui propagent le plant.
Outil de l'orfévre et du boutonnier.
Terme de peinture. La longueur du pli d'une draperie.
Coulants, s. m. plur. Pièces de bois placées verticalement sur les cadres d'un puits de mine, pour empêcher la tine de toucher au boisage.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'escroue et le coulant, lequel au moyen d'une viz se hausse et baisse [PARÉ, IX, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Coulant 1.

coulant

COULANT, ANTE. adj. Qui coule aisément. Vin coulant, Vin agréable à boire et qui passe aisément.

Noeud coulant, Noeud qui se serre et se desserre sans se dénouer.

Il signifie au figuré Qui est fait aisément, naturellement, qui ne sent point le travail. Style coulant. Vers coulants. Prose coulante.

En termes de Peinture, Dessin coulant, Dessin qui procède par des courbes légères et qui est plus facile que correct.

Fig. et fam., Être coulant en affaires, Être accommodant en matière d'intérêt. Je l'ai trouvé très coulant.

coulant

COULANT. n. m. Pièce en forme d'anneau qui glisse le long d'un cordon ou d'un collier, en sorte qu'on peut le hausser ou le baisser à volonté. Le coulant d'une cravate.

Il se dit aussi, en termes d'Orfèvrerie, d'Horlogerie, etc., d'un Anneau de fer au moyen duquel on rapproche les branches d'une tenaille pour faire joindre les mâchoires.

Il désigne encore le Rejeton d'une plante qui s'allonge en tige rampante sur le sol. Le coulant des fraisiers.

coulant

Le coulant d'une riviere, Fluxus, Cursus.

coulant


COULANT, s. m. Diamant, ou pierre précieûse, enfilé à un cordon de soie, où il coule, de sorte qu'on peut le hausser ou le baisser à volonté: Elle avait un coulant de grand prix.

Synonymes et Contraires
Traductions

coulant

זורם (ת), פשרני (ת)

coulant

kulant

coulant

lek

coulant

runny

coulant

scorrevole

coulant

[kulɑ̃, ɑ̃t] adj
(= indulgent) → easy-going
[fromage] → runny