coulissé

coulisse

COULISSE. n. f. Longue rainure par laquelle on fait glisser, aller et revenir un châssis, une fenêtre, une porte, un tiroir, etc. Graisser la coulisse.

Coulisse de confessionnal, Planchette que le confesseur fait glisser quand il veut entendre un pénitent.

En termes de Musique, Trombone à coulisse. Voyez TROMBONE.

Fig. et fam., Faire les yeux en coulisse, Faire les yeux doux en regardant de côté. On dit elliptiquement, dans le même sens, Regarder en coulisse.

En termes d'Imprimerie, Coulisse de galée ou simplement Coulisse, Petite planche très plate qui sert à faire couler sur le marbre les pages trop grandes pour être enlevées avec les doigts.

Il se dit, en termes de Théâtre, des Châssis de toile mobiles qui forment le décor des deux côtés de la scène. La première, la seconde coulisse. Dans ce changement de décor les coulisses ne fonctionnèrent pas bien. Il se dit aussi des Châssis où passent les acteurs pour entrer en scène, et de toute la partie du théâtre qui est derrière la scène. Pendant toute la pièce il resta dans les coulisses. Langage des coulisses. Propos de coulisses. Une intrigue de coulisses.

Fig., Se tenir dans la coulisse, Se dissimuler, ne pas se laisser voir. Il fait agir les autres et se tient dans la coulisse.

Il se dit, en termes de Bourse, de la Réunion des coulissiers.

Il désigne encore, en termes de Couture, le Rempli fait à un vêtement, à un rideau, à une pièce d'étoffe pour faire passer un cordon ou une tringle le long desquels l'étoffe doit glisser. Passer un lacet dans une coulisse. Serrer une coulisse.

coulisse

Coulisse, C'est une chose coulant comme porte coulisse, laquelle chet, coule et grille de haut en bas, quand la chaine ou corde dont elle est retenuë est laschée, comme sont celles qui sont aux fenestres des colombiers, qu'on fait couler et fermer la nuit, à cause du hibou. On appelle aussi telle maniere de porte Herce, par ce qu'elle est faite à barreaux traversans comme d'une Herce, dont on use ordinairement és portes des villes, chasteaux et forteresses.

coulisse


COULISSE, s. f. [Kou-lice.] 1°. Longue rainûre par laquelle on~ fait couler, aler et revenir une porte, une fenêtre, un châssis, etc. — Il se dit aussi du volet qui va et vient dans cette rainûre. = 2°. Pièces de décorations, que l'on fait avancer et reculer dans les changemens de théâtre. "Les coulisses n'alaient pas bien. — C'est aussi le lieu où ces coulisses sont placées. Pendant toute la pièce, il fut dans les coulisses.