courrier

courrier

n.m. [ it. corriere, du lat. currere, courir ]
1. Ensemble des lettres, imprimés, paquets, etc., reçus ou envoyés par la poste : Le facteur distribue le courrier. Le courrier part à cinq heures.
2. Ensemble des lettres qu'une personne écrit ou reçoit ; correspondance : J'ai du courrier à finir.
3. Rubrique de journal consacrée à la publication de lettres de lecteurs ou de nouvelles spéciales : Adresser une réclamation au courrier des lecteurs. Lire le courrier du cœur d'un magazine.
Courrier électronique,
messagerie, message électronique.

COURRIER

(kou-rié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des kou-rié-z actifs) s. m.
Porteur de dépêches.
Un courrier dépêché porte cette nouvelle [TRISTAN, M. de Chrispe, IV, 2]
Et depuis jusqu'ici chaque jour ses courriers M'apportent en tribut ses vœux et ses lauriers [CORN., Pomp. II, 1]
Pour rendre ce commerce de lettres plus sûr et plus prompt, il établit, dans toute l'étendue de son empire, des courriers qui allaient jour et nuit et faisaient une diligence extraordinaire [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 368, dans POUGENS]
Courrier de cabinet, courrier envoyé par les ministres pour les affaires publiques. Familièrement. Courrier de malheur, celui qui annonce une fâcheuse nouvelle.
Tout homme qui court la poste à cheval. J'ai rencontré quatre courriers. Voyager en courrier.
Par votre ordre en courrier j'ai précédé sa chaise [C. DELAV., Éc. des vieill. I, 2]
Le préposé qui, voyageant dans la malle-poste, porte les lettres. Le courrier de Lyon. Répondez-moi courrier par courrier. La voiture où est le courrier. Voyager par le courrier. La totalité des lettres qu'on envoie ou qu'on reçoit par le même ordinaire de la poste. Faire, lire son courrier.
Il pouvait si peu se gêner que, le samedi même, jour de presque tous les courriers, il ne pouvait attendre pour sortir que le travail fût achevé [J. J. ROUSS., Confessions, 2e partie, liv. VII, 1743-1744]
Nom qu'ont pris un grand nombre de journaux français et étrangers. Le Courrier français. Le Courrier des théâtres, de la mode.
Terme ecclésiastique. Cellerier, et aussi, procureur ou intendant d'un évêque, d'un abbé, d'une communauté ecclésiastique. Courrier apostolique, celui qui, dans les temps de persécution, était chargé de porter aux fidèles les lettres des évêques. Aujourd'hui, officier chargé d'avertir les cardinaux de se trouver aux consistoires, aux chapelles que tient le pape.
Terme d'art militaire. Courrier volant, projectile creux contenant une missive.
Nom d'un oiseau qui est le chevalier à pieds rouges.
Terme de marine. Petit bâtiment armé.

REMARQUE

  • L'Académie écrit courir par une seule r, et courrier par deux r ; l'ancienne orthographe, qui est encore dans Furetière, est courier.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le chapitre et ses couriers sont en droit d'arrester dans l'enceinte de l'eglise les bayles et mestraux qui ont negligé de faire payer les gens et les aultres revenus de l'eglise dans le temps marqué [, Ordonn. des rois, t. III, p. 269]
  • XVe s.
    Jehan Girard clerc courier et habitué en l'eglise collegiale de St Julien de Brioude [DU CANGE, cursus.]
  • XVIe s.
    Ayant surpris quelques courriers de Philippus [AMYOT, Démétr. 28]

ÉTYMOLOGIE

  • Courre 1 ; ital. corriere. L'ancien français avait corlieu (voy. COURLIEU à l'étymologie).

courrier

COURRIER. n. m. Il se disait autrefois de Celui qui courait la poste en avant des voitures pour préparer les relais. Il se disait aussi de Celui qui portait des dépêches. Courrier de cabinet, Celui qui portait les dépêches diplomatiques.

Il désigne aujourd'hui le Véhicule qui sert à transporter des lettres, des journaux, etc., pour le service postal ou le Transport lui- même de ces lettres, de ces journaux, par voie de terre, voie de fer ou voie aérienne. L'arrivée du courrier. Le courrier n'est pas encore arrivé. Les heures du courrier sont changées. Mettre une lettre à la poste pour le courrier de cinq heures. Répondez-moi courrier par courrier. Manquer le courrier.

Il se dit aussi de la Totalité des lettres qu'on écrit pour les envoyer par le service postal ou qu'on reçoit par ce service. Faire, adresser son courrier. Lire, dépouiller son courrier.

Il s'emploie quelquefois comme Titre de certains journaux. Le Courrier de l'Yonne, de la Vendée, etc.

Il se dit aussi quelquefois de Certains articles de journaux, qui paraissent régulièrement et qui sont destinés à mettre au courant des théâtres, des sports, de la mode, du mouvement de la Bourse, etc. Le courrier des théâtres, des sports. Courrier de la mode. Courrier de la Bourse.

courrier

Courrier, m. acut. Vient de Courre, qui signifie le mesme que Coureur, et est celuy qui court la Poste. Aussi disoit-on jadis, le Coureur du Pape, pour le Courrier ordinaire de Rome, Cursor, Sueton. in Neron. c. 49. Lamprid. in Heliogab. Plaut. Poen. Mais ces Cursores n'estoient Courriers de cheval, ains de pied, tels que sont les Peicler du grand Turc, qui sont cent Persiens qui vont sans chausses et sans souliers, mais ont la plante des pieds ferrée, et sont esratez. Lesquels ayants receu le pacquet dudit Seigneur, courent comme cerfs et trop plus que les chevaux sans reposer jour et nuit, tant qu'ils soient arrivez où ils sont acheminez. De la vistesse du Courrier desquels à porter pacquets et messages on fait en Turquie si grand cas, que les chevaux de poste ne sont rien au prix, ayant autrefois l'un d'iceux fait le chemin de Constantinople à Andrinopoli en Thrace, et le retour en deux jours, ce qu'un cheval ne pourroit faire en trois.

courrier


COURRIER, COURRIèRE. V. COURIER, COURIèRE.

Traductions

courrier

Post, Eilbote, Kurier, Briefmail, piece of mail, post, courier, correspondencepost, koerier, bode, posterijen, poststuk, ijlbode, loper, (brieven)post, postvoertuig, rubriek [krant]בלדר (ז), דואר (ז), רץ (ז), דֹּאַרposcorreu, postapost, postvæsenpoŝtaĵo, poŝtocorreopostipostaposta, corrierepostpocztacorrespondência, correiopoştăpostبَرِيْدٌpoštaταχυδρομείοpošta郵便우편물почтаจดหมายpostathư từ邮件 (kuʀje)
nom masculin
1. ce qui a été envoyé ou ce qui sera envoyé ouvrir son courrier poster le courrier
2. message reçu ou envoyé par Internet

courrier

[kuʀje] nm
(lettres en transit, en réception)mail, post
Est-ce qu'il y avait du courrier ce matin? → Was there any mail this morning?
par courrier postal → by post
(= lettres à écrire) → letters pl, mail
N'oublie pas de poster le courrier → Don't forget to post the letters.
qualité courrier → letter quality
(= lettre) → letter
Je vous ai envoyé un courrier à ce sujet → I have sent you a letter about this matter.
(= rubrique) → column
(AVIATION) long courrier → long-haul
moyen courrier → medium-haul
courrier des lecteurs nmletters to the Editor
courrier du cœur nmproblem page
courrier électronique nmelectronic mail