couverseau

COUVERSEAU

(kou-vèr-sô) s. m.
Planche mince dont on forme un couvercle pour les meules d'un moulin.
Anciennement. Étoffe, tapisserie servant à couvrir des chaises et autres meubles.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Leur lit, leur habitation Estoit soubz arbres ; les rainsel [rameaux] Furent leur toit et couversel [E. DESCH., Poésies mss. f° 387, dans LACURNE]
    Le mortier, c'est je veux complaire ; le pillon, c'est vous n'aurez rien ; Le couverceau, vous me faschez ; La fiole, vous me plaisez [COQUILLART, Droits nouveaux.]

ÉTYMOLOGIE

  • Couvrir ; provenç. cubresel, couvercle.