cristallin, ine

CRISTALLIN, INE

(kri-sta-lin, li-n') adj.
Qui a la transparence du cristal.
Au bord d'un frais ruisseau dont les eaux cristallines Tombaient, parmi des rocs, du sommet des collines [DELILLE, Trois règnes, III]
Notre humble ruisseau.... Déroule sa nappe argentine Et dans son onde cristalline Aime à bercer le doux rayon [LAMART., Ép. à V. Hugo]
Terme d'anatomie. Lentille cristalline, le cristallin ; capsule cristalline, capsule qui enveloppe le cristallin.
La figure de l'humeur qu'on nomme l'humeur cristalline [DESC., l'Homme.]
Terme de minéralogie. Qui appartient aux cristaux. Formes cristallines. Une substance à l'état cristallin. Système cristallin, ensemble de lois qui régissent les formes cristallines.
S. m.Terme d'anatomie. Petit corps transparent et de forme lenticulaire, situé à la partie antérieure de l'humeur vitrée de l'œil.
Les réfractions que la lumière éprouve dans le cristallin [VOLT., Dial. 25]
Il est certain que le cristallin s'avance ou se recule, afin que les rayons de lumière viennent précisément se réunir sur la rétine [CONDILLAC, Conn. hum. sect. 6]
Terme d'astronomie ancienne. Chacun des cieux transparents et concentriques qui, suivant Ptolémée, enveloppent la terre au delà des cercles des planètes. Le premier, le second cristallin.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    De la teste en dessus estoit en regard comme ung escharboucle,.... et en dessoubs au cristalin corsaige donnoit lumiere [G. CHASTEL., Expos. s. vérité.]
  • XVIe s.
    Ce qui se pourroit tenir dedans quelque montre de verre ou de cristallin [CALV., 159]
    Je vous supply de prendre, pour tout mets, Un cristalin miroir, que vous transmets [MAROT, I, 373]
    Par le dedans ces cailloux sont blancs et cristallins [PALISSY, 45]
    Le second humeur, et moyen en situation, est appellé crystallin, pour la couleur claire et luisante qu'il a semblable au crystal, si on luy peut attribuer aucune couleur [PARÉ, IV, 6]
    Ung voirre cristallin couvert, garny d'or [DE LABORDE, Émaux, p. 235]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. cristallin ; catal. cristalli ; espagn. et ital. cristallino ; du latin crystallinus, de crystallum, cristal.