cuisiné

cuisiné, e

adj.
Plat cuisiné,
plat vendu tout préparé.

cuisine

CUISINE. n. f. Endroit d'une maison ou d'un appartement où l'on apprête et où l'on fait cuire les mets, les aliments. Cuisine claire, obscure. Batterie de cuisine. Aide de cuisine. Fig., Latin de cuisine. Voyez LATIN.

CUISINE se dit aussi d'un Ensemble d'ustensiles servant à préparer les aliments et qu'on peut transporter d'un lieu dans un autre. Cuisine roulante. Cuisine régimentaire. Par extension, Une cuisine de poupée.

Il se dit, par extension, de l'Ordinaire d'une maison, de la chère qu'on y fait habituellement. La cuisine est bonne dans cette maison. Cet hôtel est réputé pour sa cuisine. Je ne pus longtemps m'accommoder d'une si maigre, d'une si pauvre cuisine.

Faire la cuisine, Apprêter à manger.

Il signifie aussi l'Art d'apprêter les mets, les aliments. Il apprend la cuisine. Il sait bien la cuisine. Livre de cuisine. Cuisine bourgeoise. La cuisine française. La cuisine italienne. La cuisine anglaise.

Il s'emploie figurément et familièrement pour signifier Manoeuvre, intrigue. La cuisine électorale, parlementaire.

cuisine

Cuisine, Culina, Coquina, Popina.

Faire la cuisine, Coquinari.

Vaisselle dequoy on se sert à faire la cuisine, et à cuire, Coquinaria vasa.

cuisine


CUISINE, s. f. CUISINER, v. n. CUISINIER, IèRE, s. m. [Kui-zine, ziné, zinié, nière; 2e e muet au 1er, é fer. au 2d et au 3e. è moy. et long au dern.] Cuisine, est, 1°. l'endroit de la maison où l'on aprête et où l'on fait cuire les viandes. "Grande ou petite cuisine. Baterie de cuisine. Chef, ou garçon, aide de cuisine. = 2°. L'art d'aprêter les viandes: "Faire la cuisine, il aprend la cuisine. = 3°. Les Oficiers qui servent à la cuisine. "Il a mené avec lui sa cuisine. = On dit proverbialement, d' un homme fort grâs, qu'il est chargé de cuisine. = Latin de cuisine, mauvais latin.
   CUISINER, faire la cuisine. "Il, ou, elle cuisine bien, ou mal.
   CUISINIER, IèRE, celui, celle qui fait la cuisine. "Mauvais cuisinier, bonne cuisinière.
   Rem. Cuisinier et ragoût sont des termes bâs, et ils déparent un peu, ainsi que certains détails minitieux, le beau Poème de Télémaque. Son illustre Auteur dit de Pigmalion. "Non-seulement toutes les viandes cuites avec des ragoûts par des cuisiniers, mais encôre le pain, le vin, l'huile et le lait, et tous les autres alimens ordinaires ne pouvoient être à son usage.

Traductions

cuisiné

[kɥizine] adj
plat cuisiné → ready meal