culotter

(Mot repris de culottiez)

culotter

v.t.
Rendre noirâtre, à l'usage : Les murs culottés d'un vieil estaminet.
Culotter une pipe,
laisser son fourneau se tapisser d'un dépôt, à force de la fumer.

culotter


Participe passé: culotté
Gérondif: culottant

Indicatif présent
je culotte
tu culottes
il/elle culotte
nous culottons
vous culottez
ils/elles culottent
Passé simple
je culottai
tu culottas
il/elle culotta
nous culottâmes
vous culottâtes
ils/elles culottèrent
Imparfait
je culottais
tu culottais
il/elle culottait
nous culottions
vous culottiez
ils/elles culottaient
Futur
je culotterai
tu culotteras
il/elle culottera
nous culotterons
vous culotterez
ils/elles culotteront
Conditionnel présent
je culotterais
tu culotterais
il/elle culotterait
nous culotterions
vous culotteriez
ils/elles culotteraient
Subjonctif imparfait
je culottasse
tu culottasses
il/elle culottât
nous culottassions
vous culottassiez
ils/elles culottassent
Subjonctif présent
je culotte
tu culottes
il/elle culotte
nous culottions
vous culottiez
ils/elles culottent
Impératif
culotte (tu)
culottons (nous)
culottez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais culotté
tu avais culotté
il/elle avait culotté
nous avions culotté
vous aviez culotté
ils/elles avaient culotté
Futur antérieur
j'aurai culotté
tu auras culotté
il/elle aura culotté
nous aurons culotté
vous aurez culotté
ils/elles auront culotté
Passé composé
j'ai culotté
tu as culotté
il/elle a culotté
nous avons culotté
vous avez culotté
ils/elles ont culotté
Conditionnel passé
j'aurais culotté
tu aurais culotté
il/elle aurait culotté
nous aurions culotté
vous auriez culotté
ils/elles auraient culotté
Passé antérieur
j'eus culotté
tu eus culotté
il/elle eut culotté
nous eûmes culotté
vous eûtes culotté
ils/elles eurent culotté
Subjonctif passé
j'aie culotté
tu aies culotté
il/elle ait culotté
nous ayons culotté
vous ayez culotté
ils/elles aient culotté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse culotté
tu eusses culotté
il/elle eût culotté
nous eussions culotté
vous eussiez culotté
ils/elles eussent culotté

CULOTTER

(ku-lo-té) v. a.
Mettre, attacher la culotte à quelqu'un. Culotter un enfant. Absolument. Ce tailleur culotte bien, il fait des culottes qui vont bien.
Populairement, culotter une pipe, lui donner, à force de fumer dedans, un certain enduit noir dans le bas du fourneau qui rend l'usage de cette pipe beaucoup plus agréable.
Elle [Malvina] fumait des panatellas et culottait des pipes avec un bonheur particulier [REYBAUD, Jérôme Paturot, I, 14]
Maintenant, guerrier, ajouta Malvina, acceptez cette pipe, et culottez-la en mon honneur [ID., ib.]
Se culotter, v. réfl. Mettre sa culotte. Cet enfant ne peut encore se culotter. Devenir culotté. Cette pipe commence à se culotter.

ÉTYMOLOGIE

  • Culotte.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CULOTTER. Ajoutez :
    En termes d'atelier, donner une teinte noire.
    Les médaillons des camarades, passés à l'huile grasse pour leur ôter la crudité du plâtre et les culotter, pardon du mot, les statuaires et les fumeurs l'emploient dans la même acception, étaient.... [TH. GAUTIER, le Bien public, 10 mars 1872]

culotter

CULOTTER. v. tr. Vêtir d'une culotte. Être bien, être mal culotté.

Pop., Culotter une pipe, Donner à une pipe, par l'usage qu'on en fait, une couleur foncée.