cumul

cumul

[ kymyl] n.m.
Action de cumuler ; fait d'être cumulé : Le gouvernement veut abolir le cumul des mandats.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CUMUL

(ku-mul) s. m.
Terme de jurisprudence. Action de cumuler une chose avec une autre. Le cumul des peines. Le cumul de la réserve et de la quotité disponible est permis, c'est-à-dire la qualité d'héritier à réserve et celle de légataire peuvent être réunies.
Dans la langue générale, jouissance simultanée de plusieurs emplois ou de plusieurs traitements. Loi sur le cumul des places. Le cumul de deux chaires n'est pas interdit.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CUMULER.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

cumul

CUMUL. n. m. T. de Jurisprudence. Action de cumuler.

Il se dit souvent en parlant de la Jouissance simultanée de plusieurs places, emplois ou traitements. Loi sur le cumul.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

cumul

תקביץ (ז)

cumul

cumulo

cumul

cumulatie

cumul

التراكم

cumul

Kumulacja

cumul

σώρευση

cumul

kumulace

cumul

kumulation

cumul

kumulation

cumul

[kymyl] nm [salaires] → drawing concurrently; [postes] → holding concurrently
cumul de peines → sentences to run consecutively
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005