débandement

DÉBANDEMENT

(dé-ban-de-man) s. m.
Action des troupes qui se débandent.
Nous entendîmes un vacarme épouvantable ; c'était un débandement de l'armée qui, cherchant de l'eau, avait trouvé ce village [SAINT-SIMON, 29, 87]
Ce fut le dernier moment du peu d'ordre qu'il y eut en cette bataille [de Turin] ; tout ce qui suivit ne fut que trouble, confusion, débandement, fuite [ID., 163, 155]

ÉTYMOLOGIE

  • Débander 2.

débandement

DÉBANDEMENT. n. m. Action de se débander, en parlant de Troupes.