débarrer

(Mot repris de débarrez)

débarrer

v.t.
1. Vx ou région. Enlever la barre d'une porte, d'une fenêtre.
2. Fam. Au Québec, ouvrir en tirant le verrou.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DÉBARRER,

(dé-ba-ré) v. a.
Ôter la barre. Débarrer une porte.
Terme de musique. Débarrer un violon, en ôter l'âme, qui est une petite pièce de bois dont la table est soutenue.
Terme d'ancienne pratique. Lorsque les juges d'une chambre étaient barrés, c'est-à-dire lorsque les avis s'étaient également partagés, le procès était porté dans une autre chambre, qui sur l'exposé des raisons donnait l'arrêt ; cela s'appelait débarrer.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Les uis ad il meesmes overt e desbarez, Buta le pueple ariere, qui i ert asemblez Pur veer l'aventure.... [, Th. le mart. 147]
  • XVIe s.
    Incontinent que l'aube jour-apporte Du grand Olympe eut desbarré la porte [RONS., 617]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et barre.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

débarrer

DÉBARRER. v. tr. Dégager de ce qui barre. Débarrer une porte.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

débârrer


DÉBâRRER, v. a. [1re et dern. é fer. 2e lon. sur-tout devant l'e muet, il débârre, il débârrera, etc. debâré, debâre, r f. etc.] Ôter la barre; débarrer une porte.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

débarrer

unbar, unblock