déboutonner

(Mot repris de déboutonnez)

déboutonner

v.t.
Dégager un bouton de sa boutonnière : Déboutonnez votre veste.

se déboutonner

v.pr.
1. Défaire les boutons de ses habits.
2. Fam. Dire tout ce qu'on a sur le cœur.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DÉBOUTONNER

(dé-bou-to-né) v. a.
Faire sortir les boutons hors de la boutonnière.
Le petit suisse déboutonna son haut - de - chausses [HAMILT., Gramm. III]
Elle s'approche, elle le déboutonne [LAFONT., Court.]
Déboutonner un fleuret, en ôter le bouton, de manière qu'il puisse servir d'épée. Se battre avec des fleurets qu'on a déboutonnés.
Se déboutonner, v. réfl. Défaire ses boutons.
Le cardinal de Bouillon, en se déboutonnant, en montra un [cordon bleu] qu'il portait par-dessous [SAINT-SIMON, 200, 170]
Ce beau seigneur, tantôt qu'on a dîné, A mangé comme un diable et s'est déboutonné [SCARRON, Jodelet, III, 2]
On le dit aussi en parlant des vêtements. Mon habit s'est déboutonné. Fig. Dire sans réserve ou réticence ce qu'on pense.
Suivit un autre tête-à-tête où le duc se déboutonna sur tous ceux qui avaient part aux affaires [SAINT-SIMON, 305, 224]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Tout deboutonné en une simple cote et sa chemise, affublé d'un mantel [FROISS., II, II, 30]
  • XVIe s.
    Croyez qu'ils beurent à ventre deboutonné, car en ce temps-là on fermoit les ventres à boutons [RAB., dans le Dict. de DOCHEZ.]
    Et cela se destachera de suite comme les derniers boutons après le premier desboutonné [D'AUB., Hist. III, 491]
    J'engagerai le duc à mettre toute confiance en la bonté du roy et à se deboutonner [SULLY, dans le Dict. de DOCHEZ.]
    Comme je ne puis souffrir d'estre desboutonné et destaché, les laboureurs de mon voisinage se sentiroient entravez de l'estre [MONT., I, 260]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et bouton.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

déboutonner

DÉBOUTONNER. v. tr. Ouvrir, dégager en faisant sortir les boutons de la boutonnière. Déboutonner son pardessus, son gilet. Mon veston s'est déboutonné. Par extension, je me déboutonnai pour respirer plus à l'aise.

En termes d'Escrime, Fleuret déboutonné, Fleuret dont on a ôté le bouton.

SE DÉBOUTONNER signifie au figuré, dans le langage familier, Parler librement, dire tout ce qu'on pense. Se déboutonner avec ses amis. Il s'est tenu longtemps sur la réserve, mais à la fin il s'est déboutonné.

Fig. et fam., Être à ventre déboutonné, Rire excessivement. Manger à ventre deboutonné, Manger avec excès.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

déboutonner (se)

verbe pronominal déboutonner (se)
1.  Défaire ses vêtements.
2.  Familier. Parler en toute franchise.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

déboutonner

unbuttonlosknopensbottonare (debutɔne)
verbe transitif
défaire les boutons d'unvêtement déboutonner sa veste
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

déboutonner

[debutɔne] vt → to undo, to unbutton [debutɔne] vpr/vi
[vêtement] → to come undone, to come unbuttoned
(fig) [personne] → to loosen up
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005