débredouiller

DÉBREDOUILLER

(dé-bre-dou-llé, ll mouillées, et non dé-bre-dou-yé) v. a.
Terme de jeu de trictrac. Ôter la bredouille à son adversaire. Fig. et familièrement, changer en bien une chance longtemps contraire.
Ces trois jours ont débredouillé le chevalier ; c'est le premier bien qu'il ait reçu [SÉV., 454]
Se débredouiller, v. réfl. S'ôter la bredouille.

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et bredouille.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

débredouiller

DÉBREDOUILLER. v. a. T. du Jeu de trictrac. Faire ôter la bredouille, ou empêcher que l'adversaire ne puisse gagner partie double ou quadruple. Je vous débredouille. On dit aussi, avec le pronom personnel, Se débredouiller.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

débrédouiller


DÉBRÉDOUILLER, v. act. [Débré-dou-lié, 1re, 2d. et dern. é fer. mouillez les ll.] Au propre, c'est un terme de trictrac. Faire ôter la bredouille. Voy. Bredouille. — Au figuré, changer en bien une fortune long-temps ingrate et peu favorable. "Ces trois jours on débrédouillé le Chevalier (de Grignan); c'est le premier bien qu'il ait reçu, et la première mort qui lui ait été bonne. Sév.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788