déceptif, ive

DÉCEPTIF, IVE

(dé-sè-ptif, pti-v') adj.
Qui est propre à decevoir. Éloquence déceptive. Moyens déceptifs.
Ce présent déceptif [d'une robe empoisonnée] a bu toute leur force [des poisons], Et, bien mieux que mon bras, vengera mon divorce [CORN., Médée, IV, 2]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Nostre dit cousin de Bourgogne a pris son chemin par voies deceptives et frauduleuses [MONSTREL., I, 122]
  • XVIe s.
    Avecques leurs paroles deceptives et pleines de vent, les flateurs enflent une ame ainsi qu'un ballon [LANOUE, 330]
    Mais pas ne suis assez vindicatif Pour un tel cueur si faux et deceptif [MAROT, I, 360]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. deceptiu, du latin deceptivus, de decipere (voy. DÉCEVOIR).