décimé, ée

DÉCIMÉ, ÉE,

(dé-si-mé, mée) part. passé.
Une légion décimée par l'ordre du général.
Il y a des monstres qui mériteraient d'être décimés [VOLT., Lett. Florian, 3 avril 1767]
Par extension. Un régiment décimé par le feu de l'artillerie.