défoncé, ée

DÉFONCÉ, ÉE

(dé-fon-sé, sée) part. passé.
Dont le foud est enlevé. Une barrique défoncée.
Un baril défoncé, deux bouteilles sur cul [RÉGNIER, Sat. X]
Pouffant de rire à voir couler sa vie Comme le vin d'un tonneau défoncé [BÉRANG., Ém. de Braux.]
Chemin défoncé, chemin rendu presque impraticable par de profondes ornières et par des creux. Terrain défoncé, terrain fouillé profondément en vue de la culture.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877