dégobillage

DÉGOBILLAGE

(dé-go-bi-lla-j', ll mouillées) s. m.
Terme bas. Matières vomies. Fig.
En le montrant au doigt, vous lui ferez trop d'honneur ; et puis la belle matière à remuer pour vous que son dégobillage ! Fi ! laissez-le là ; jam foetet [il pue déjà] [P. L. COUR., Lett. II, 28]

ÉTYMOLOGIE

  • Dégobiller.