dégorgeoir

(Mot repris de dégorgeoirs)

DÉGORGEOIR

(dé-gor-joir) s. m.
Issue par où quelque chose dégorge.
Vous a-t-on ouvert ces portes de la mort, et en avez-vous vu les dégorgeoirs ténébreux ? [BERN. DE ST-P., Études, IV, Livre de Job.]
Instrument dont le serrurier se sert pour vider les mortaises. Instrument pour tordre la laine. Fil de fer qui sert à nettoyer la lumière des canons.
Magasin fermé où l'on dépose les cabosses ou graines du cacaoyer pour les débarrasser de la substance visqueuse qui les entoure.

ÉTYMOLOGIE

  • Dégorger.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉGORGEOIR. Ajoutez :
    Tige en fer pointue qu'on introduit dans le canal de la lumière de certains canons pour le nettoyer et pour percer le sachet qui renferme la charge de poudre.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877