déguerpissement

DÉGUERPISSEMENT

(dé-ghèr-pi-se-man) s. m.
Abandonnement de la possession d'un immeuble. Acte par lequel l'acquéreur à rente foncière renonçait à la propriété pour se décharger du payement de la rente.
Familièrement, action de déguerpir, de se retirer, contraint et forcé.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tout deguerpissement se doit faire en justice [LOYSEL, 521]

ÉTYMOLOGIE

  • Déguerpir.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

déguerpissement

DÉGUERPISSEMENT. s. m. T. de Pratique. Abandonnement de la possession d'un immeuble. Le déguerpissement d'un héritage.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

deguerpissement

Deguerpissement, m. acut. Est abbandon, delaissement, Dimissio, Abscessio, voyez Deguerpir.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

déguerpissement


DÉGUERPISSEMENT, s. m. [Dêghêr-piceman; 1re é fer. 2e. ê ouv. 4e e muet.] Il ne se dit qu'au Palais; le déguerpissement ou abandonement d'un héritage.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788