dégueulement

DÉGUEULEMENT

(dé-gheu-le-man) s. m.
Terme très bas. Action de vomir.
Terme de charpente.
Pour que les arêtiers et leurs contre-fiches viennent dans l'arête du poinçon, il faut une barbe de chaque côté et autant d'une part que de l'autre, ce qu'on appelle dégueulement [PERNOT, Dict. du constructeur.]

ÉTYMOLOGIE

  • Dégueuler.