déharnacher

(Mot repris de déharnachassiez)

DÉHARNACHER

(dé-har-na-ché) v. a.
Ôter le harnais à un cheval.
Au milieu des mots composés comme déharnacher, l'h s'y conserve aspirée [D'OLIV., Pros. franç.]
Fig. et familièrement. Se déharnacher, v. réfl. Se débarrasser d'un accoutrement qui gêne.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Toutes les nes [nefs, navires] issent du port ; Le tref [mât] ont tost desharneskié Et sus dusc'à tores sacié [, Fl. et Bl. V. 1382]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et harnacher.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

déharnacher

DÉHARNACHER. v. tr. Débarrasser des harnais. Le cocher n'a pas encore déharnaché ses chevaux.

Fig. et fam., Se déharnacher, Se débarrasser d'un accoutrement qui gêne.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

déharnacher


DÉHARNACHER, v. a. [L'h est aspirée; dé-arnaché: 1re et dern. é fer.] Ôter les harnais à un cheval, Trév.l'Acad. ajoute, de trait, ce qui est plus juste. "Le cocher n'a pas encôre déharnaché ses chevaux.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788